Elevage & viande aubrac bio- Vente directe à la ferme

 

Race Aubrac

« La belle aux yeux noirs »

La belle de l'Aubrac, avec ses yeux surlignés de noir, très doux, ses cornes en forme de lyre, sa robe froment aux nuances allant du gris au beige, en passant par le marron, se définit par son élégance et son incomparable beauté.
Nécessitant peu de main d’œuvre, d’intervention humaine et de soins vétérinaires, la race aubrac est facile à élever. Avec une équipe réduite, nous pouvons gérer 3 sites dotés de beaux pâturages, dans l'Yonne, la Meuse et la Saône et Loire. L'Aubrac se révèle être une race faite pour la production de viande.
La stratégie de la race aubrac, c’est l’adaptation à l’économie des systèmes fourragers et à une production au meilleur coût avec des fourrages grossiers, grâce à des systèmes de production de viande autonomes et rentables basés sur la matière première la meilleure : l’herbe

Les caractéristiques de la race aubrac

  • Rusticité et robustesse naturelles
  • Excellente fécondité
  • Facilités de reproduction (vêlage facile)
  • Grandes qualités maternelles
  • Docilité
  • Longévité importante

L’Aubrac : authentique, sobre et rustique

Née sur les plateaux de l’Aubrac, d’où son nom, cette race rustique allaitante s’adapte parfaitement à n’importe quelles régions de France et d’ailleurs, à des conditions climatiques extrêmes et aux changements de température.

Sa région d’origine, le Sud du Massif Central, a forgé la race aubrac : les vaches ont appris à être sobres et peu exigeantes en matière de nourriture, ce qui les fait participer à l’entretien du paysage. L'Aubrac est capable de consommer de grandes quantités de fourrages grossiers, même de piètre qualité, et de s’en accommoder pour sa croissance en mobilisant ses réserves. Elle reconstituera ces dernières en période plus favorable lorsque l’herbe foisonne. C’est son fameux « pouvoir accordéon » lié à sa rusticité.

Autrefois, les efforts de sélection portaient sur la production laitière et les aptitudes au travail. L’arrêt de la traction animale a réorienté le gabarit et la musculature vers la production d’animaux de boucherie en système allaitant. Elle présente de grandes qualités maternelles et d’adaptation au service de la production de viande en système allaitant.

L’Aubrac : fertile, maternelle et docile

La race aubrac est également très fertile et très féconde (98% des vaches mises à la reproduction font un veau). C’est un véritable « moule à veaux ». Elle vêle avec facilité, avec peu de surveillance, même croisée avec un taureau de race spécialisée à viande. Ses veaux sont viables. Les pertes entre la mise bas et le sevrage sont inférieures à 5 %.

Après le vêlage, elle est rapidement de nouveau fertile. L’intervalle vêlage-vêlage (IVV) moyen est de 365 jours. L’Aubrac est très maternelle, son lait est riche et les veaux se développent vite, ils sont vigoureux et robustes dès la naissance. Ils sont capables de boire seuls au bout d’1/4 heure, ce qui est exceptionnel. L'Aubrac est en effet capable de puiser dans ses réserves afin d’assurer l’allaitement du veau jusqu’au sevrage.

Enfin, pour compléter ses innombrables qualités, la race aubrac est une race très docile naturellement. Elle a une bonne longévité et vieillit très bien.

Mon élevage

Découvrir mon élevage aubrac